fr / eng
Muses d'Orsay

Muses d’Orsay répond à une commande du musée d’Orsay où il s’agissait de photographier les employés du musée dans leur lieu de travail. Le musée d’Orsay abritant la collection nationale des œuvres du XIXe siècle, j’ai proposé à chacun de se photographier lui-même avec un déclencheur à poire comme à l’époque. Chacun a eu droit à 10 prises de vue, c’est-à-dire une pellicule. Chacun a choisi quand et comment il souhaitait se photographier. Chacun est devenu un artiste le temps de la prise de vue et assume ainsi une responsabilité face à sa propre image.

fermer informations

Laurent Stanich monteur et encadreur d’œuvres graphiques au musée depuis 1983. Son œuvre préférée: une marine de Gustave Le Gray : « Je monte les œuvres graphiques, dessins et photographies. Il s’agit de placer les œuvres sur un carton de fond qui permet leur conservation, leur présentation et leur consultation. Ensuite je les encadre, avec des essences de bois différentes selon les domaines. Avoir entre ses mains, toucher, des œuvres originales, un Seurat, un Nadar, est toujours très émouvant. J’ai fait partie de l’équipe qui a participé à la préfiguration du musée d’Orsay. J’ai un souvenir très précis du musée vide, s’y promener était impressionnant. J’ai vu les premières œuvres arriver, comme les Courbet ou le Balzacde Rodin qui s’élève un peu comme un fantôme. Pour que tout soit prêt pour l’inauguration, nous avons travaillé intensément. En étant présent sept jours sur sept et en terminant tard le soir. Il fallait monter douze expositions en même temps, sans compter les collections permanentes. Le musée était une véritable ruche. Cette époque est inoubliable. »